Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Subscribe & Follow

Papa

1 février 2017 7 Comments
etre papa

etre papa

Je ne sais pas trop ce qu’il me prend d’écrire un article sur le rôle du papa dans l’éducation de son enfant à cet instant précis. Il est vendredi 18h30, et je n’ai pas particulièrement de raison de prendre les armes pour défendre leur rôle et leur place dans la vie de leur enfant. Mais j’ai sans doute trop lu d’articles et de commentaires qui m’ont hérissé les poils, cette semaine et les dernières.

Je suis toujours fascinée (et pas mal agacée aussi, faut le dire) de lire ces mamans qui se disent modernes et qui ne font aucune confiance à leur mari / conjoint en ce qui concerne le quotidien de leur bébé. Quant aux pubs / marques /produits etc qui axent leur communication sur la maman uniquement, ça a le don de m’agacer au plus haut point.

Je ne parlerai même pas des gens et de leurs commentaires qui, s’ils ne blessent pas, prouvent à quel niveau de bêtise, ils se placent… Mais heureusement, je suis plutôt épargnée de ce côté là. Ils doivent repérer mon côté pitt bull à des kilomètres ha ha ha.

Par ici, j’avoue sans complexe qu’il est ma bouée de sauvetage et qu’il a assuré bien mieux que moi à l’arrivée d’Ambre. Epuisée par ma fin de grossesse, mon accouchement et un allaitement catastrophique, je ressemblais à un zombie plutôt qu’à une maman. Il a alors assuré dès les premières heures et s’est de suite senti à l’aise dans tous les aspects de son nouveau rôle de papa… changement de couches, enchainement de biberons, enfilage de bodys et de petites tenues, bains, et nettoyage de cordons… rien ne le déstabilisait et j’ai beaucoup appris en le regardant.

Aujourd’hui, nous nous partageons le quotidien à part égale et aucune décision n’est prise sans l’un ou l’autre. Il gère aussi bien les repas que les changements de couches et Ambre peut compter sur ses deux parents dans n’importe quelle situation de son quotidien. On veille également à ce qu’elle passe du temps seule avec chacun de nous pour qu’elle crée ses propres souvenirs et lie avec nous des relations privilégiées… Bref, on tente de lui offrir une vie de famille la plus équilibrée possible et de lui inculquer que les hommes et les femmes sont égaux en toute situation.

++

Axelle

Ps : Désolé pour ce mini coup de gueule féministe, mais ce concept archaïque de la famille ne passe vraiment plus par ici… J’espère que vous me pardonnerez ce billet d’humeur.

 

 

 

7 Comments

  • Marie Merry in Brittany 1 février 2017 at 9 h 43 min

    Ce billet a toute sa place sur ce blog. Tu partages ta vision du mariage (la fête mais aussi le concept), et de la vie de famille, je trouve donc naturel que ce billet d’humeur vienne consolider ce que tu veux transmettre ici. C’est rafraîchissant voire salutaire de te lire, car les papas n’ont que peu de place dans la blogo (mis à part quelques uns), et même pour ma part, finalement je parle surtout de la relation que j’ai avec ma fille.
    Pourtant son papa est ultra présent, même si j’ai voulu prendre toute ma place de maman et que j’ai eu du mal à lui en laisser. Mais j’apprends aussi de mes erreurs ;-)
    Je ne sais pas c’est moi qui vieillis ou si c’est la société qui régresse un peu, mais je trouve que la parole publique et notamment médiatique s’autorise de plus en plus de sexisme décomplexé. Je pense qu’en grande partie, c’est le fait de devenir parents qui nous fait le réaliser, car plus que tout nous ne voulons pas que notre fille grandisse en pensant qu’elle est ceci ou cela juste parce que son sexe est féminin. C’est un combat que je suis prête à mener même si la société ne va pas m’aider. Les féministes sont de moins en moins bien perçues, c’est un vrai problème.

  • Line 1 février 2017 at 10 h 02 min

    Le papa a vite su trouver sa place dans cette relation « mère-bébé » et surtout vous lui avez laissé la prendre et ça c’est top ! Bon équilibre pour Ambre :)
    http://la-parenthese-psy.com/

  • Rachel 1 février 2017 at 10 h 50 min

    Le père exclu de l’éducation pendant la petite enfance, c’est vraiment une vision française, malheureusement. Mes amis suédois ont 1 an 1/2 de congé parental, et le père doit obligatoirement prendre 1 mois sinon ça descend à 1 an.
    En général, les papas prennent plus (6 mois environ) pour s’occuper de leur enfant, et construire une vraie relation avec leur enfant. Pour un couple d’ami, le père a fait la majorité (plus d’un an) parce que ma copine ne pouvait pas trop lâcher sa carrière, et ça n’a posé aucun problème.

    Et tu as complètement raison de t’exprimer sur le sujet, c’est à force de le faire que les choses évolueront…

  • Picou bulle 1 février 2017 at 14 h 38 min

    C’est vrai que les papas sont bien peu abordés sur la blogo! En ce qui me concerne, j’ai la chance que mon jules soit un super papa avec mes filles, et mette plus que la main à la pâte. On se répartit bien les tâches. J’imagine que certaines sont solo, ou qu’il y a aussi, c’est vrai, des papas qui n’en rament pas une ou qui travaillent tant qu’ils sont moins présent. Alors, on ne peut pas non plus en vouloir à toutes de ne pas en parler. Mais je crois que tu as raison – bien des hommes s’épanouissent autant que nous en ayant des enfants, il faudrait leur rendre plus hommage!

  • Malotine 1 février 2017 at 18 h 07 min

    Roar !

  • Gaëlle 2 février 2017 at 11 h 29 min

    100% d’accord avec toi ! Au-delà du soutien précieux et indispensable lors des premiers temps après l’accouchement, c’est tellement plus riche pour l’enfant d’avoir accès à ses deux parents et ne l’enferme pas dans une relation fusionnelle. Moi je dis Vive la Liberté, au feu la fusion ! Et j’ai un bébé d’un mois et demi ^^

  • Charlotte 2 février 2017 at 21 h 24 min

    On connait tous cette expression : derrière chaque grand homme, il y a une femme.
    J’aime à dire que derrière chaque maman heureuse, il y a un papa génial.
    Vive les papas, leur douceur et leur évidence.
    Et merci, de leur laisser une place ici. :-)
    Je t’embrasse.

  • Pour commenter, c'est par ici...

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Suivez-moi !

    Catégories

    Les partenaires du blog

    Les partenaires du blog

    Abonnez-vous à la newsletter

    ×